February 16 - March 31, 2018

I came back from paradise and I'm frankly hungry

-

 UPCOMING:
Vernissage - Opening: Feb. 15, 6 to 9 pm


 


 


The gallery Jérôme Pauchant is pleased to present the first solo exhibition of Olympe Racana-Weiler from February 16 to March 31, 2018, with a group of recent paintings.

In Olympe Racana-Weiler's work, the emotion comes from the generous outburst of color and material. Iridescent ink, acrylic, graveled pigments, low-quality oil, high-quality oil, polyurethane, signage paint and enameled spray, corrosive products, lithographic ink: all confront themselves, are overlaid, pushed away or attracted to each other. Such a dialogue makes the painting a pictorial organism which, in the artist's hands, evolves from within. Sometimes an unexpected figure appears, is guessed, surges.

This is what it is about in Olympe Racana Weiler's paintings: emanation. She theoretically refuses everything, every preconceived idea of the work, any restraint within the course of creation. The canvas is a neutral plan which becomes the support for an internal world taken in its own unpredictable fluctuations and wanted as such.

An interview of the young artist with Jim Dine will be published on this occasion (available at the gallery).

Olympe Racana-Weiler lives and works in Paris. She studied at the Pantheon Sorbonne University in Paris and confirmed her choice for painting. Simultaneously to her own practice, she assists Jim Dine, with whom she has the opportunity to experiment many techniques and practices, such as engraving, printing techniques, ceramics or bronze. Her paintings have mostly been showed privately until the recent exhibition «3 'n the mornin'  - Noire était mon nombre » (Black was my shadow) in confrontation with the incisive  sculptures of Quentin Euverte at the Galerie Michel Journiac  that gave the opportunity to discover them within an institutional context.


 


La galerie Jérôme Pauchant est heureuse de présenter un ensemble d'oeuvres sur toiles récentes d'Olympe Racana-Weiler à l'occasion de sa première exposition personnelle intitulée I came back from paradise and I'm frankly hungry du 16 février au 31 mars 2018.

Dans une oeuvre d'Olympe Racana-Weiler, l'émotion naît du jaillissement à profusion de la couleur et de la matière. S?opposent, se superposent, se repoussent et s'attirent encre iridescente, acrylique, pigments en grava, huile de mauvaise qualité, huile d'excellente qualité, polyuréthane, peinture pour signalétique et spray émaillé, décapant, encre lithographique. Un tel dialogue fait de l'oeuvre un organisme pictural qui dans les mains de l'artiste se développe de lui-même. Parfois une figure inattendue apparaît, se laisse deviner, surgit.

Car c'est bien de surgissement dont il s'agit dans les peintures d'Olympe Racana-Weiler. Elle refuse tout a priori, toute idée préconçue de l'oeuvre, toute contrainte au cours même de la création. La toile est un plan neutre qui devient le support d'un monde intérieur saisi dans ses fluctuations imprévisibles et voulues comme telles.

Un entretien de la jeune artiste avec Jim Dine est publié à l'occasion de l'exposition (catalogue disponible à la galerie).

Olympe Racana-Weiler vit et travaille à Paris. Après des études à l'Université Paris 1 Panthéon Sorbonne, elle affirme son choix pour la peinture.
Elle est parallèlement assistante de Jim Dine, ce  qui lui permet d'expérimenter de nombreuses autres techniques (gravure, impression, céramique, bronze...).
Ses peintures n'ont pour l'instant été montrées que de manière confidentielle jusque très récemment à l'occasion de l'exposition « 3 'n the mornin' - Noire était mon ombre » à la Galerie Michel Journiac, en confrontation aux sculptures incisives de Quentin Euverte, permettant de les découvrir dans un lieu institutionnel.