During the summer of 2015, Steven Cox and Bas van den Hurk discussed the significance of Ernest Hemingway’s A Moveable Feast, a culturally important memoir celebrating the true beating heart of Paris during the 1920’s. Six months later, in light of November 13th, A Moveable Feast has never been more significant or relevant. Paris est une fete, Paris is a feast, and by choosing to keep this title, both Cox and van den Hurk showcase that the spirit of Paris will never fail to internationally inspire or give energy to those whose heart has been captured by the capital of France.

« If you are lucky enough to have lived in Paris as a young man, then wherever you go for the rest of your life, it stays with you, for Paris is a moveable feast. »

 

Ernest Hemingway to a friend, 1950.

 

 

 


C’est pendant l’été 2015 que Steven Cox et Bas van den Hurk débattent du sens de A Moveable Feast, « Paris est une fête », d’Ernest Hemingway, mémoires de l’auteur et référence culturelle qui célèbre le Paris des années 1920. Six mois plus tard, les tragiques évènements du 13 novembre 2015 nous rappellent la pertinence et l’importance de cet ouvrage. Paris est une fête. En choisissant de conserver ce titre, Cox et van den Hurk soulignent que l’esprit de Paris inspirera toujours le monde entier et donnera force à tous ceux dont le cœur est conquis par la capitale française.

«Si vous êtes assez chanceux d’avoir vécu à Paris étant jeune, quelque soit l’endroit où vous irez, et pour le reste de votre vie, Paris restera gravé en vous pour toujours, car Paris est une fête.»


Ernest Hemingway à un ami, 1950.