January 13 - March 27, 2018

Le Granit: "Et toujours, ils tiennent le monde"

-

Benjamin Collet
"D'une manche quatre vestes, soulager l'épaule, léser la hanche,
nouer l'ensemble. Et du doigt gras à l'ourlet tâché de coutures, jeudi, vendredi, samedi", 2016.
Acrylique sur toile, fils de coton, résine et coton.
© Benjamin Collet. Courtesy Galerie Jérôme Pauchant, Paris.

Le Granit

"Et toujours, ils tiennent le monde - Désirer un coin de soi-même inconnu"


S’il est vrai que les histoires que l’on se / nous raconte reposent sur des situations et des éléments perturbateurs, elles ne seraient rien ou peu de choses sans les personnages porteurs de trajectoires qui s’y mobilisent.
De la personne à la personnalité jusqu’au personnage, c’est précisément à cet endroit de l’hybridation et de l’invention de soi et d’un autre qu’invite à réfléchir cette galerie de portraits contemporains, de visages, de corps et de rôles, présents par leurs représentations ou parfois en creux, acteurs de vies singulières et doubles.
Des vies jumelles et plurielles qui se désirent tantôt ailleurs, tantôt autrement, des vies fragiles qui se façonnent des masques, des façades et des lieux, qui empruntent et habitent des habits d’un autre genre, qui se dissimulent, se griment, se travestissent, forcent parfois leur émancipation et se permettent ainsi d’exister et de se raconter.
Avec comme désir de (se) demander, à visage couvert et découvert, comme une seule voix : d’où venons-nous, que sommes-nous, où allons-nous ?

AVEC:
Sara Acremann, Camille Bondon, Gregory Buchert, Benjamin Collet, Coline Dupuis, Emma Dusong, Marie Freudenreich, Paul Heintz & Marianne Villière, Jean-François Krebs, Quentin Lacroix, Violaine Lochu, Jeanne Moynot & Anne-Sophie Turion, porte renaud, Damien Rouxel, Alexandre Silberstein, Céline Trouillet

Une proposition de Mickaël Roy, commissaire associé

Dans le cadre de la saison d’expositions Et, toujours, ils tiennent le monde, à la suite de l’exposition Brouhaha (16/9 – 19/12/2017), la galerie du Granit présente l’exposition Désirer un coin de soi-même inconnu du 13 janvier au 24 mars 2018.
Les histoires ne seraient rien sans les personnes qui les portent. De l’individu au personnage et vice versa, les identités, les rôles, les représentations et les attitudes s’inventent et se façonnent pour mettre en présence et témoigner, en filigrane ou de façon manifeste, de certaines conditions d’existence aussi poétiques que politiques, car elles transforment autant qu’elles revendiquent.

 

Le Granit

Scène Nationale

1 faubourg de Montbéliard

90000 BELFORT

 

Site Web