March 4 - April 4, 2018

Lyes HAMMADOUCHE : L'éclipse de lune bleue, YISHU 8, Pékin

-

Sans titre, 2018
Fibres de carbone, moteur, bol en  bronze, bois, boule de crystal
44 x 30 x 30 cm

© Lyes Hammadouche. Courtesy Galerie Jérôme Pauchant, Paris.

 

Lyes HAMMADOUCHE, lauréat du prix YISHU 8 · France · 2017 à Pékin

Cette exposition  est l?aboutissement de deux mois de résidence en Chine suite à l?invitation conjointe de Christine Cayol, Michel Nuridsany et Henri-Claude Cousseau.

 

C?est la question du temps qui m?a amené à rencontrer Lyes Hammadouche. Le temps est une dimension essentielle de son travail dans la mesure où en interrogeant le temps, l?artiste questionne le point de vue que nous portons sur le réel. Car le temps comme l?espace sont des points de vue qui entraînent dans des interprétations. A travers ses machines et ses installations mécaniques, l?artiste assume une posture d?artiste-scientifique, dans laquelle les ?uvres comme « cosa mentale » se confrontent à leurs propres limites en nous permettant de plonger dans un mystique de la perception. Cette mystique de la perception passe par l?expérience d?une forme et d?un volume : la sphère. L?art occidental qui s?est défini depuis la renaissance comme une fenêtre ouverte sur le réel renonce ici à montrer ou démontrer, pour accueillir une sensation spirituelle. Telle est la valeur mystique de cette exposition, elle est entièrement conçue pour accueillir, à travers des  dispositifs savants, des images et des sons, un au-delà de la sensation. Voir à travers, non pas le miroir, mais la sphère, c?est sortir de nos limitations subjectives et accepter de jouer avec elles pour augmenter notre conscience de l?univers. Nous ne sommes pas loin d?une perception taoïste de la durée.
 
Christine Cayol
Fondatrice de YISHU 8

Tel : +8610 6581 9058